La Toupie  >  Dictionnaire  >  Consul, consulat

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Consul, consulat



Définition de consul, consulat


Etymologie : du latin consulatus consul.

Antiquité

Dans la Rome antique, les consuls sont deux magistrats principaux élus pour une année sous la République romaine puis désignés sous l'Empire romain ;
Le consulat est la dignité de consul.

Histoire de France

En France, le terme "Consulat" désigne le régime politique mis en place de 1799 à 1804 après le coup d'État du 18 Brumaire de l'an VIII, ainsi que la période pendant laquelle ce régime a existé. La Constitution de l'an VIII établit un pouvoir autoritaire qui est exercé par trois consuls. Le Premier consul, Napoléon Bonaparte, finit par accaparer tous les pouvoirs. Il devient consul à vie en 1802 et proclame l'Empire en mai 1804.

Diplomatie

Le consulat est un organisme diplomatique implanté à l'étranger, dans une ville importante, tandis que l'ambassade est presque toujours située dans la capitale. Il a pour mission d'aider les ressortissants du pays qu'il représente (accréditant) dans le pays d'accueil (accréditaire).

Missions du consulat :
  • assistance et secours à ses ressortissants en cas de difficultés avec les autorités locales,
  • fonctions de mairie et de notaire pour les expatriés,
  • tenue de l'état-civil, recensement,
  • délivrance des pièces d'identité et des passeports,
  • délivrance des visas aux résidents du pays d'accueil,
  • organisation des élections.
Le consulat est dirigé par un consul, diplomate qui exerce sa mission dans sa circonscription consulaire.

Le statut international des consulats et des consuls est fixé par la convention de Vienne de 1963 sur les relations consulaires. L'établissement de relations consulaires se fait par consentement mutuel des deux États.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page