La Toupie  >  Dictionnaire  >  Consensus de Washington

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Consensus de Washington



Définition du consensus de Washington

L'expression "Consensus de Washington" trouve son origine dans un article de l'économiste John Williamson en 1989 où il formule dix recommandations adressées plus particulièrement aux pays d'Amérique latine :
Le "Consensus de Washington" désigne un accord tacite du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque mondiale (BM), avec le soutien du Trésor américain, pour n'accorder des aides financières aux pays en développement en difficulté (endettement, hyperinflation, déficits budgétaires, etc.) qu'à la condition que ceux-ci adoptent des politiques inspirées des thèses de John Williamson.

En effet, pour ces institutions internationales, le développement ne peut s'opérer que dans le cadre d'échanges marchands de nature privée et qui plus est dans un marché mondial libéralisé, c'est-à-dire sans entraves. Cette politique économique bénéficie du contexte international avec la chute du communisme et est guidée par la doctrine économique, néolibérale, voire ultralibérale.

En fait, ce "consensus" n'en est pas réellement un car une partie de ses composantes a été rejetée par de nombreux économistes, comme Joseph Stiglitz et Maurice Allais. Il est également critiqué comme source de l'accroissement des inégalités et de la pauvreté, et parce qu'il n'est pas applicable dans tous les pays, par le mouvement altermondialiste qui, après la quasi disparition du modèle communiste, tente de proposer des voies économiques alternatives.

Ce n'est qu'à partir de 2007-2008 que le FMI et la Banque mondiale prennent conscience de la nécessité de l'intervention de l'Etat dans l'économie et infléchissent leurs pratiques.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page