La Toupie  >  Dictionnaire  >  Conditionnement

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Conditionnement



Définition du conditionnement


Etymologie : du latin condicio, état, manière d'être, situation

Sens 1 : En psychologie, le conditionnement est la mise en place d'un comportement provoqué par un stimulus artificiel.

Pour Ivan Pavlov, le conditionnement permet, à partir d'un stimulus, d'obtenir une réponse qu'il ne génère pas naturellement. En associant des récompenses (renforcements positifs) ou des punitions (renforcements négatifs), le chercheur apprend à l'animal à reproduire certains comportements en présence du stimulus. Cette technique permet aux hommes de s'adapter à leur environnement en pouvant prédire certains évènements importants à partir de signes avant-coureurs.

Pour les behavioristes, le conditionnement permet d'expliquer certains phénomènes comme l'apprentissage ou la résolution de problèmes. Il est donc au cœur des techniques de la science du comportement.

Etre conditionné, en parlant d'un individu, signifie être soumis à une influence externe qui guide et détermine son comportement, ses opinions, ses goûts…


Sens 2 : Dans l'industrie, le conditionnement est l'emballage qui est en contact direct avec un produit et qui le met en valeur, par opposition à l'emballage collectif qui sert au transport et au stockage. C'est aussi l'action d'emballer un produit pour le présenter aux consommateurs.
Dans sa conception, le conditionnement prend en compte les caractéristiques d’utilisation, de manipulation, d'information, de présentation, de protection et de marketing du produit.


Sens 3 : Le conditionnement de l'air est l'ensemble des opérations de traitement de l'air (température, humidité, pureté, pression…) effectué dans un local pour obtenir une atmosphère (air conditionné) ayant les caractéristiques fixées à l'avance.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page