La Toupie  >  Dictionnaire  >  Commerce équitable

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Commerce équitable



Définition du commerce équitable


Le commerce équitable est un commerce conçu pour assurer une juste rémunération à des producteurs des pays pauvres afin qu’ils puissent développer leur activité à long terme et améliorer leur niveau de vie. Il contribue au développement durable.

Le commerce équitable prend la forme d'un partenariat entre des distributeurs de pays riches et des producteurs de pays pauvres pour garantir à ces derniers un revenu minimum indépendamment des fluctuations du marché. Il leur fait bénéficier d'une part plus importante que dans le commerce habituel du prix payé par le consommateur.

On peut faire remonter l'origine du commerce équitable au "magasin d'approvisionnement en travail pour le travail" expérimenté avec succès par Josiah Warren (1798-1874), anarchiste individualiste, considéré comme l'un des précurseurs du Système d'échange local. Le prix de vente correspondait au coût de production et d'approvisionnement plus une rémunération en fonction du temps passé à conseiller ses clients.

Le commerce équitable connaît un fort développement depuis le début des années 2000 et concerne essentiellement les produits alimentaires et artisanaux. Ses principes ont été élaborés en 2001 par la FINE, groupe de travail de quatre organisations internationales, qui en propose la définition suivante :
    "Le commerce équitable est un partenariat commercial fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au Sud de la planète. Les organisations du commerce équitable (soutenues par les consommateurs) s’engagent activement à soutenir les producteurs, à sensibiliser l'opinion et à mener campagne en faveur de changements dans les règles et pratiques du commerce international conventionnel."
Les prescriptions du commerce équitable sont centrées autour d'une dizaine de normes :
  • La création des opportunités pour les producteurs qui sont économiquement en situation de désavantage.
  • La transparence et la crédibilité.
  • La capacité individuelle.
  • La promotion du commerce équitable.
  • Le paiement d'un prix juste.
  • L'égalité entre les sexes.
  • Les conditions de travail.
  • Le travail des enfants
  • L'encouragement actif des meilleures pratiques environnementales.
  • Les relations de commerce.

Quelques critiques faites au commerce équitable :
  • augmentation pour les pays pauvres de la dépendance des producteurs envers le marché extérieur, au détriment de la consommation locale et de la souveraineté alimentaire,
  • apparition de nouveaux intermédiaires qui prélèvent leur part au même niveau que dans le commerce habituel,
  • "commerce équitable", un argument de vente comme un autre,
  • opacité des labels,
  • risque d'augmentation de la production et de baisse des cours des produits au détriment des petits paysans qui ne sont pas dans le commerce équitable,
En outre, l'expression "commerce équitable" laisse sous-entendre que le commerce traditionnel avec les pays pauvres, c'est-à-dire la quasi-totalité, ne l'est pas.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page