La Toupie  >  Dictionnaire  >  Collectivisation

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Collectivisation



Définition de collectivisation


Etymologie : de collectif, venant du latin collectus, réuni, rassemblé, avec le suffixe -ation indiquant une action.

Pour un Etat ou une collectivité publique, la collectivisation est le l'action de collectiviser, c'est-à-dire de mettre en commun un moyen de production, d'échange ou de circulation (terrains, usines, commerces, entreprises, chemin de fer, etc.) qui appartient au secteur privé. Elle est en général accompagnée d'une planification de la production.
Synonymes : appropriation collective, étatisation, nationalisation, socialisation.

Le contrôle est assuré, selon le cas, par :
La collectivisation se fait par expropriation ou par nationalisation. Par sa remise en cause de la propriété privée, elle s'oppose au capitalisme.

Au XXe siècle la collectivisation a commencé en URSS en 1929, par la création des fermes agricoles collectives (sovkhozes, kolkhozes) dans les campagnes. En 1938, 97 % des terres sont collectivisées. Cette politique a été un échec et a eu pour conséquence un exode rural massif, qui a provoqué la désertification des campagnes, et de graves famines notamment en Ukraine. Elle a également été pratiquée dans des pays se réclamant d'une doctrine marxiste : pays du Bloc de l'Est, Cuba dans les années 1960, Vietnam en 1954, Corée du Nord dans les années 1950 et Chine lors du "Grand Bond en avant".

La collectivisation est aussi le fait de soumettre une population aux lois d'un Etat collectiviste.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page