La Toupie  >  Dictionnaire  >  Bankster

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Bankster



Définition de bankster


Etymologie : mot-valise et jeu de mots, d'origine anglaise, constitué à partir des mots bank et gangster signifiant littéralement "banquier gangster". Ce mot aurait été inventé lors de la crise financière de 1929 par un avocat américain d'origine sicilienne, Ferdinand Pecora.

Le mot bankster désigne, avec un sens fortement péjoratif, un banquier profiteur, malhonnête, sans scrupules vis-à-vis de ses clients, particuliers ou entreprises, ou des Etats. Par ce mot, les banquiers sont montrés du doigt comme n'hésitant pas à détruire des vies ou à mettre en difficulté des Etats afin de s'enrichir toujours plus, eux et leurs actionnaires.

Exemples de comportements associés au mot bankster :
  • Crise des subprimes,
  • Emprunts toxiques (crédits structurés au taux d'intérêt variable dans le temps en fonction de différents paramètres),
  • Escroquerie de type "Ponzi" (ex: Bernard Madoff) où les investissements des anciens clients sont rémunérés par les fonds placés par les nouveaux entrants,
  • Incitation au surendettement de la Grèce par la banque Goldman Sachs ayant aidé le gouvernement grec à camoufler cette dette,
  • Attaque spéculative de hedge funds,
  • Abus de position dominante,
  • Utilisation des paradis fiscaux,
  • Opacité des tarifs bancaires et frais abusifs,
  • Etc.
Pour les détracteurs du mot bankster, celui-ci n'existe que dans la bouche de ceux qui perdent de l'argent.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page