La Toupie  >  Dictionnaire  >  Austérité

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Austérité, politique d'austérité


"Nous savons pourtant, depuis la Grande Dépression, que l'austérité ne fonctionne pas. Le Fonds monétaire international [FMI] en a refait la démonstration plus récemment [lors des dernières crises monétaires] en Amérique latine et en Asie, et c'est à nouveau le cas actuellement en Europe. Ce qui est stupéfiant, c'est qu'autant de dirigeants politiques continuent malgré tout d'appuyer ces politiques discréditées, même si des voix aussi conservatrices que le FMI leur disent aujourd'hui que leur austérité est dangereuse et qu'il faut s'occuper de toute urgence de stimuler l'économie. C'est comme si les gouvernements avaient cessé d'écouter."
Joseph Stiglitz - entrevue accordée au Devoir, 13 avril 2013


Définition de l'austérité


Etymologie : du latin austeritas, saveur âpre, sévérité, gravité, sérieux.

L'austérité est le caractère de ce qui est austère, c'est-à-dire sévère, dépouillé, rigoureux dans les mœurs et dans les actes.

En matière religieuse, l'austérité est la rigueur des pratiques et des doctrines. Au pluriel, les austérités désignent la mortification des sens et de l’esprit.

Politique d'austérité

Au niveau d'une nation ou d'une entreprise une politique d'austérité est le nom donné, en général par les opposants et de manière péjorative, à une politique qui vise à assainir la gestion.
Synonyme : politique de rigueur

S'il s'agit de résorber les déficits publics ou de diminuer l'endettement du pays, une politique d'austérité cherchera à réduire les coûts et les dépenses publiques.

Dans la lutte contre l'inflation, la politique d'austérité essaiera de faire baisser les prix par la diminution de la consommation en s'appuyant sur divers leviers :
  • la restriction du crédit,
  • la modération salariale,
  • l'augmentation de la pression fiscale...



Accueil     Dictionnaire     Haut de page