La Toupie  >  Dictionnaire  >  Antimondialisation

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Antimondialisation



Définition de l'antimondialisation


Etymologie : du grec anti, contre, opposé, et de mondialisation, venant du latin mundus, univers.

Le terme "antimondialisation" désigne un mouvement, un courant de pensée qui s'oppose à la mondialisation de l'économie.

Ce terme générique est apparu au cours des années 1990 pour qualifier le mouvement d'opposition à la mondialisation néolibérale. Il est connu du grand public et médiatisé depuis le blocage du sommet de l'OMC en 1999 à Seattle (Etats-Unis).

L'antimondialisation affiche son hostilité, parfois avec violence, aux objectifs et aux effets néfastes de la mondialisation : délocalisation, injustice, dérapage économique, spéculation, etc. L'antimondialisation se manifeste en particulier à l'occasion des réunions du G8 ou du G20 en tant que symbole d'une mondialisation bénéficiant à une minorité de privilégiés.

En France et en Belgique, une distinction est faite entre "antimondialisation" qui est réservée à l'opposition contre toutes les formes de mondialisation et "altermondialisation" ou "altermondialisme" qui prône une mondialisation différente, portée par d'autres valeurs que le néolibéralisme, plus solidaire, plus démocratique, moins inégalitaire... L'antimondialisation, quant à elle, reprend des fragments d'argumentaires développés par les altermondialistes contre la mondialisation, mais défend des thèses favorables à l'isolationnisme, au fondamentalisme, au nationalisme et au communautarisme.

Les altermondialistes dénoncent une certaine confusion entre les deux termes, entretenue, selon eux, par les opposants au mouvement altermondialiste qui chercheraient à créer un amalgame entre leur mouvement, plutôt ancré à gauche ou à l'extrême gauche, proposant des solutions alternatives, et des courants réactionnaires, voire identitaires ou d'extrême droite.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page