La Toupie  >  Dictionnaire  >  Agriculturisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Agriculturisme



Définition d'agriculturisme


Etymologie : d'agriculture, venant du latin agricultura, composé de ager, champ, et cultura, culture, avec le suffixe -isme, servant à former des mots correspondant à une attitude, un comportement, une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie.

L'agriculturisme est une doctrine ou un courant d'opinion qui fait de l'agriculture une priorité et qui, notamment en période de colonisation, revendique l'occupation du territoire pour en assurer le peuplement avec des "pionniers-agriculteurs" qui s'y établissent pour nourrir les autres habitants.

L'agriculturalisme s'est particulièrement développé au cours de la première moitié du XIXe siècle parmi les Canadiens français pour lesquels la culture de la terre était une mission nationale et providentielle et qui constituait, face aux Canadiens anglais, un "nationalisme de conservation".

Avec le soutien de l'Eglise, le travail de la terre était considéré comme le plus sain, le plus noble et le plus à même de conserver les traditions intactes tout en restant en harmonie avec la nature. L'agriculturisme devient alors un mode de pensée qui idéalise le passé en se méfiant du modernisme d'une société transformée par l'industrialisation et qui dénonce le matérialisme.

Pour les agriculturistes, l'âge d'or de l'humanité était celui où la très grande majorité de la population était occupée à la culture de la terre. Développant un "mythe de la Terre" associé au thème de la famille qui se doit d'être nombreuse, ils décrivent avec nostalgie les scènes paisibles et idylliques de la vie des champs.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page