La Toupie  >  Dictionnaire  >  Activisme politique

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Activisme politique



Définition de l'activisme politique


L'activisme politique est une attitude, une règle de conduite ou un engagement politique qui privilégie l'action directe à court terme par rapport aux principes théoriques et aux actions à long terme. Pour parvenir au changement économique, politique, environnemental ou social souhaité, l'activisme peut aller jusqu'à braver la loi, parfois de manière violente, en questionnant la légalité par rapport à la légitimité.

L'activisme politique est souvent utilisé en dernier recours lorsque les moyens politiques légaux sont ou paraissent impossibles. Certains militants rejettent volontairement les moyens légaux d'action politique par principe (ex : refus de participer à des alliances) ou par souci d'efficacité (ex : en raison du poids des médias et du rôle de l'opinion publique).

Les modalités d'actions de l'activisme politique peuvent aller de la non-violence absolue à la violence aveugle (d'après Wikipédia) :
  • Actions sans violence physique :
    • Désobéissance civile par abstention (refus de présentation de papiers d'identité, refus de participation aux institutions publiques, boycott, etc.),
    • Désobéissance civile par obstruction (sit in, blocages, obstruction de circulation, de fonctionnement d'organismes publics ou privés, etc.),
    • Pression morale et gestes spectaculaires (grève de la faim, escalade de monuments publics, etc.),
    • Grèves illégales, coupures de gaz, d'électricité, d'eau,
    • Happening festif,
    • Propagande sauvage (affichage sauvage, autocollants, spam, etc.),
    • Actions sur Internet, hacktivisme, cyberactivisme (attaque de site par engorgement, envoi de virus informatique),

  • Violence contre les biens :
    • Appropriation directe des biens,
    • Occupation de locaux,
    • Dégradation ou destruction de biens public ou privés,
    • Sabotage de biens publics ou privés.

  • Violence contre les personnes :
    • Pression morale par chantage et menace,
    • Pression morale par harcèlement de personnes physiques ou d'organisations,
    • Séquestration de responsables économiques ou politiques,
    • Interposition physique contre le fonctionnement d'organisations publiques ou privées,
    • Actes de terrorisme,
    • Actions de rue, guérilla urbaine, opérations d'intimidation et démonstrations de force,
    • etc.

Exemples d'activisme politique dans l'histoire contemporaine française :


Accueil     Dictionnaire     Haut de page