La Toupie  >  Citations > par auteurs  >  Jean Rostand

"Tourpilles", le recueil de citations



Jean Rostand

Biologiste, écrivain et
vulgarisateur scientifique français

1894 - 1977




"En politique, on ne flétrit le mensonge d'hier que pour flatter le mensonge d'aujourd'hui."
Jean Rostand - 1894-1977 - Pensées d'un biologiste - 1939

"La science a fait de nous des dieux, avant même que nous méritions d'être des hommes."
Jean Rostand - 1894-1977 - Pensées d'un biologiste - 1939

"Deux périls pour l'esprit : mésestimer les complexités de la nature, ou s'en laisser décourager au point qu'on se rabatte sur le surnaturel."
Jean Rostand - 1894-1977 - Ce que je crois - 1953

"... ce n'est donc pas parce que la Société aura instruit ou éduqué les hommes que ceux-ci, dans les générations suivantes, se montreront plus intelligents ou plus vertueux, ni même plus aptes à recevoir l'instruction ou l'éducation. Chaque génération, à cet égard, doit repartir de zéro, sans bénéficier aucunement de l'apprentissage de celles qui l'on précédée."
Jean Rostand - 1894-1977 - Ce que je crois - 1953

"Peut-être le matérialisme fait-il erreur quand il affirme le néant, mais on concédera qu'il a de bonnes excuses à la noirceur de son pronostic."
Jean Rostand - 1894-1977 - Pensées d'un biologiste, 1954

"Dans le mal imputable à tout sectarisme, il entre, d'abord, tout le bien qu'il faut au sectarisme adverse."
Jean Rostand - 1894-1977 - Carnet d'un biologiste, 1959 - page 9

"Pour ceux qui ont l'austérité trop facile, le devoir peut être dans le plaisir."
Jean Rostand - 1894-1977 - Carnet d'un biologiste - 1959

"La faiblesse des démocraties, c'est qu'il leur faille, trop souvent, se renier pour survivre."
Jean Rostand - 1894-1977 - Inquiétude d'un biologiste - 1967

"Tant qu'il y aura des dictatures, je n'aurai pas le coeur à critiquer une démocratie."
Jean Rostand - 1894-1977 - Inquiétude d'un biologiste - 1967

"Avoir l'esprit ouvert n'est pas l'avoir béant à toutes les sottises."
Jean Rostand - 1894-1977 - Inquiétude d'un biologiste - 1967

"Quand l'habitude sera prise d'éliminer les monstres, de moindres tares feront figure de monstruosités. De la suppression de l'horrible à celle de l'indésirable, il n'y a qu'un pas... Cette société nettoyée, assainie, cette société sans déchets, sans bavures, où les normaux et les forts bénéficieraient de toutes les ressources qu'absorbent jusqu'ici les anormaux et les faibles, cette société renouerait avec Sparte et ravirait les disciples de Nietzsche, je ne suis pas sûr qu'elle mériterait encore d'être appelée une société humaine."
Jean Rostand - 1894-1977 - Le courrier d'un biologiste

"Gardons-nous d'imaginer des tendances aux progrès, des principes directeurs, des élans vitaux ou autres entéléchies : là où l'ombre persiste encore dans le royaume de la science, on doit se défier avant tout de l'"obscure clarté" qui tombe des métaphysiques."
Jean Rostand - 1894-1977 - L'homme



>>> Biographie de Jean Rostand



Accueil     Citations     Haut de page