La Toupie  >  Citations  > Recherche le peuple désespérément

"Tourpilles", le recueil de citations


Recherche le peuple désespérément

Gaël Brustier et Jean-Philippe Huelin

Editions Bourin - 2009



"Dans les régions en voie de désindustrialisation, les emplois précaires d'aide soignante, femme de ménage ou d'assistante maternelle sont d'ailleurs tristement devenus les seules propositions de reclassement faites aux anciennes ouvrières qualifiées et nouvelles "OS du tertiaire"."
Gaël Brustier et Jean-Philippe Huelin - Recherche le peuple désespérément - 2009, page 12

"Aujourd'hui, la notion même de classe moyenne ne veut sociologiquement plus rien dire puisqu'il est extrêmement difficile de lui donner une définition "scientifique", elle sert encore d'illusion pour un peuple qui a honte de son état ou de déguisement pour certains membres des classes supérieures qui refusent de s'assumer comme tel."
Gaël Brustier et Jean-Philippe Huelin - Recherche le peuple désespérément - 2009, page 13

"Dans un système où le diplôme n'est plus un bouclier contre la précarité, si le processus de déclassement des jeunes générations ne devient pas plus explosif, c'est grâce à une solidarité familiale qui joue un rôle d'amortisseur social ou d'effet retardant."
Gaël Brustier et Jean-Philippe Huelin - Recherche le peuple désespérément - 2009, page 15

"Le lien entre [les] expériences de monde du travail de plus en plus traumatisantes et la situation économique mondiale marquée par la globalisation s'est fait autour des délocalisations et du dumping social exercé par les nouveaux pays industrialisés, réalité face à laquelle l'Etat se montre impuissant. Ce qui gagne la conscience des milieux populaires, c'est l'effet du descenceur social sur leur vie personnelle. Il s'agit en fait de l'inversion du sens de l'ascenseur social : il n'est pas en panne, il amène simplement ses passagers vers le bas ! Pour les milieux populaires, cette évolution équivaut à une trahison de la République."
Gaël Brustier et Jean-Philippe Huelin - Recherche le peuple désespérément - 2009, page 24

"Les difficultés s'accumulent sur la société française. Précarisées, menacées de déclassement, confrontées au "descenseur social", les classes moyennes et les classes populaires vivent d'autant plus difficilement la crise actuelle qu'elles ont été victimes, depuis plus de deux décennies, d'un phénomène d'éviction des centres vers leurs périphéries. La mutation de la répartition des classes sociales laisse apparaître que ce que l'on avait coutume de définir comme des "fractures sociales" sont aussi peut-être des "fractures spatiales"."
Gaël Brustier et Jean-Philippe Huelin - Recherche le peuple désespérément - 2009, page 32

"[Les travailleurs pauvres] Plusieurs causes expliquent ce phénomène (faiblesse des salaires, essor du temps partiel et fractionnement des emplois), mais un élément structurel majeur le met en perspective : la tertiarisation du prolétariat. En effet, ce nouveau prolétariat des services constitue une immense armée de réserve apparue avec la désindustrialisation de notre pays; ils sont devenus les soutiers de l'économie mondialisée."
Gaël Brustier et Jean-Philippe Huelin - Recherche le peuple désespérément - 2009, page 63

"Notre pays est au bord du collapse social. Le discours lénifiant sur la nécessaire solidarité à l'égard des exclus n'est plus opérant. Il y a, évidemment, les travailleurs de l'extrême précarité, qui habitent leur voiture ou même les sous-bois des portes de Paris, mais il y a aussi les millions de français qui travaillent beaucoup pour gagner peu, qui placent parfois dans l'acquisition de leur pavillon quelque espoir de protection contre les lendemains incertains. Les travailleurs pauvres existent, les classes moyennes souffrent, l'espoir d'accéder à "l'ascenseur social" disparaît et les jeunes générations, diplômés ou non, sont confrontées à une précarité croissante."
Gaël Brustier et Jean-Philippe Huelin - Recherche le peuple désespérément - 2009, page 65


>>> Présentation du livre Recherche le peuple désespérément.


Accueil     Citations     Haut de page