La Toupie  >  Citations > par auteurs  >  Friedrich Nietzsche

"Tourpilles", le recueil de citations



Friedrich Nietzsche


Philosophe allemand

1844-1900




"Fonte de la civilisation. - La civilisation est née comme une cloche, à l'intérieur d'un moule de matière plus grossière, plus commune : fausseté, violence, extension illimitée de tous les individus, de tous les peuples, formaient ce moule. Est-il temps de l'ôter aujourd'hui ? La coulée s'est-elle figée, les bons instincts utiles, les habitudes de la conscience noble sont-ils devenus si assurés et si généraux qu'on n'ait plus besoin d'aucun emprunt à la métaphysique et aux erreurs des religions, d'aucunes duretés ni violences comme des plus puissants liens entre homme et homme, peuple et peuple ? - Pour répondre à cette question, aucun signe de tête d'un dieu ne peut nous servir : c'est notre propre discernement qui doit en décider. Le gouvernement de la terre en somme doit être pris en main par l'homme lui-même, c'est son "omniscience" qui doit veiller d'un oeil pénétrant sur la destinée ultérieure de la civilisation."
Friedrich Nietzsche - 1844-1900 - Humain, trop humain - 1878-1879

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges."
Friedrich Nietzsche - 1844-1900 - Humain, trop humain - 1878-1879

"Qui s'écarte de la tradition est victime de l'exception ; qui reste dans la tradition en est l'esclave. C'est toujours à sa perte qu'on s'achemine dans les deux cas."
Friedrich Nietzsche - 1844-1900 - Humain, trop humain - 1878-1879

"Les apologistes du travail. - Dans la glorification du "travail", dans les infatigables discours sur la "bénédiction du travail", je vois la même arrière-pensée que dans les louanges des actes impersonnels et conformes à l'intérêt général : la crainte de tout ce qui est individuel. On se rend maintenant très bien compte, à l'aspect du travail - c'est-à-dire de ce dur labeur du matin au soir - que c'est là la meilleure police, qu'elle tient chacun en bride et qu'elle s'entend vigoureusement à entraver le développement de la raison, des désirs, du goût de l'indépendance. Car le travail use la force nerveuse dans des proportions extraordinaires, et la soustrait à la réflexion, à la méditation, aux rêves, aux soucis, à l'amour et à la haine, il place toujours devant les yeux un but minime et accorde des satisfactions faciles et régulières. Ainsi une société, où l'on travaille sans cesse durement, jouira d'une plus grande sécurité : et c'est la sécurité que l'on adore maintenant comme divinité suprême."
Friedrich Nietzsche - 1844-1900 - Aurore - 1881

"Pensons-y ! - Celui que l'on punit n'est plus celui qui a commis l'action. Il est toujours le bouc émissaire."
Friedrich Nietzsche - 1844-1900 - Aurore - 1881, page 252

"Veux-tu avoir la vie facile ? Reste toujours près du troupeau, et oublie-toi en lui."
Friedrich Nietzsche - 1844-1900 - Ainsi parlait Zarathoustra - 1883

"Il ne faut pas répondre à tous ceux qui parlent avec tant de fanfaronnade de ce que leur métaphysique a de scientifique; il suffit de farfouiller dans le paquet qu'ils dissimulent derrière leur dos; si l'on réussit à le défaire quelque peu, on amènera à la lumière, à leur plus grande honte, le résultat de ce scientifisme : un tout petit bon Dieu, une aimable immortalité, peut-être un peu de spiritisme, et certainement tout l'amas confus des misères d'un pauvre pécheur et de l'orgueil du pharisien."
Friedrich Nietzsche - 1844-1900 - Opinions et sentences mêlées

"L'injustice ne se trouve jamais dans les droits inégaux, elle se trouve dans la prétention à des droits égaux."
Friedrich Nietzsche - 1844-1900




Accueil     Citations     Haut de page