La Toupie  >  Citations > par thèmes  >  Néolibéralisme

"Tourpilles", le recueil de citations


Néolibéralisme



"Le néolibéralisme vise à détruire l'Etat sociale, la main gauche de l'Etat (dont il est facile de montrer qu'il est le garant des intérêts des dominés, démunis culturellement et économiquement, femmes, ethnies stigmatisées, etc.) Le cas le plus exemplaire est celui de la santé que la politique néo-libérale attaque par les deux bouts, en contribuant à l'accroissement du nombre des maladies (à travers la corrélation entre la misère, causes structurales - et la maladie : alcoolisme, drogue, délinquance, accident du travail, etc.) et en réduisant les ressources médicales, les moyens de soigner (c'est l'exemple de la Russie, où l'espérance de vie a baissé de 10 ans en 10 ans ! - de l'Angleterre)."
Pierre Bourdieu - 1930-2002 - Contre-feux 2, 2001

"Contrairement à l'idée répandue que la politique de "mondialisation" tend à favoriser leur dépérissement, les Etats continuent en fait à jouer un rôle déterminant au service de la politique qui les affaiblit. Il est remarquable que les politiques visant à déposséder les Etats au profit des marchés financiers ont été édictés par des Etats, et, qui plus est, des Etats gouvernés par des socialistes. Ce qui signifie que les Etats, et tout spécialement ceux qui sont gouvernés par des sociaux-démocrates, contribuent au triomphe du néo-libéralisme, non seulement en travaillant à la destruction de l'Etat social (c'est-à-dire notamment des droits de travailleurs et des femmes, mais aussi en cachant les pouvoirs qu'ils relaient."
Pierre Bourdieu - 1930-2002 - Contre-feux 2, 2001

"Il est incontestable qu'une forme du libéralisme a permis la légitimation du capitalisme. Néanmoins, qu'on le veuille ou non, on ne peut pas ôter au libéralisme l'idée de liberté qu'il exprime. Les néolibéraux ont bien compris tout l'intérêt qu'ils avaient à abandonner le terme de "capitalisme" pour lui substituer celui de "libéralisme". Il est plus doux de se qualifier de "libéral", et de revendiquer abusivement les luttes émancipatrices liées au libéralisme philosophique des Lumières, que de se proclamer "capitaliste" et d'endosser toutes les horreurs et les collaborations aux pires totalitarismes de ce système. En jouant sur la perception des mots, les néolibéraux amalgament la tyrannie de l'argent et la liberté."
Vincent Cheynet - né en 1966 - Le choc de la décroissance - 2008, page 62


"Il n'est pas innocent que la publicité, porte-voix de l'idéologie néolibérale, nous enjoigne constamment de "positiver" et qu'elle désigne ses contradicteurs comme des "publiphobes". C'est le propre de tout système totalitaire de "psychiatriser" ses contradicteurs. La démocratie ne s'accommode pas de ce mode de fonctionnement. Elle a besoin du positif comme du négatif, du pouvoir et du contre-pouvoir."
Vincent Cheynet - né en 1966 - Le choc de la décroissance - 2008, page 90

"Souvenons-nous qu'à l'époque du président républicain Eisenhower, dans les années 1950, la tranche la plus élevée des revenus était taxée à 90% [aux Etats-Unis]. En 2009, le taux d'imposition le plus haut, qui s'applique aux revenus de plus de 372 950 dollars, est de 35%. Les Etats membres de l'Union européenne sont déjà engagés dans une sorte de "course au moins-disant fiscal", pour les particuliers, comme pour les entreprises, et les traités rendent l'harmonisation vers le haut pratiquement impossible. Ces baisses considérables sont l'une des nombreuses victoires néolibérales."
Susan George - Leurs crises, nos solutions - 2010, Page 39

"Plus les grands patrons néolibéraux augmentent leurs revenus, plus ils estiment excessif le "coût de la main-d'oeuvre"."
Jean-François Kahn - né en 1938 - Dictionnaire incorrect - 2005

"L'un des mensonges néolibéraux consiste à dire que la croissance économique des entreprises produit une meilleure répartition de la richesse et de l'emploi. C'est faux. De même que l'accroissement du pouvoir d'un roi n'a pas pour effet un accroissement du pouvoir de ses sujets (c'est plutôt le contraire, l'absolutisme du capital financier n'améliore pas la répartition des richesses et ne crée pas de travail."
Sous-commandant Marcos - Armée zapatiste - Le Monde Diplomatique, août 1997

"Le néolibéralisme tente de soumettre des millions d'êtres, et veut se défaire de tous ceux qui seraient "de trop". Mais ces "jetables" se révoltent. Femmes, enfants, vieillards, jeunes, indigènes, écologistes, homosexuels, lesbiennes, séropositifs, travailleurs, et tous ceux qui dérangent l'ordre nouveau, qui s'organisent et qui luttent."
Sous-commandant Marcos - Armée zapatiste - Le Monde Diplomatique, août 1997

"La politique migratoire du néolibéralisme a davantage pour but de déstabiliser le marché mondial du travail que de freiner l'immigration."
Sous-commandant Marcos - Force des armes et force de la raison - Manière de voir n°75 - 2004

"C'est pour respecter le principe de la concurrence que les néolibéraux veulent réduire le secteur public. Pour eux la concurrence par le marché est censée - par principe - résoudre les problèmes supposés d'efficacité des monopoles publics, favoriser la baisse des prix et l'innovation. Pourtant, presque tous les services publics constituent ce que les économistes appellent des "monopoles naturels"."
Jacques Nikonoff - 11 novembre 2004

"Emergeant du rideau de fumée qui en avait longtemps dissimulé la nature profonde, la mondialisation apparaît avant tout comme un système de domination du Nord sur le Sud, du capitalisme anglo-saxon sur les autres formes de capitalisme, des possédants sur les démunis. Au point que l'on peut dire que cette mondialisation-là est la mise en oeuvre concrète de l'idéologie néolibérale."
Jacques Nikonoff - Altermondialistes tout terrain - Manière de voir n°75 - 2004

"Un renouveau du bilatéralisme, sur des bases altermondialistes, constitue une perspective digne d'intérêt, dans la mesure où deux pays peuvent établir entre eux des relations s'émancipant, dans une certaine mesure de la tutelle des dogmes néolibéraux."
Jacques Nikonoff - Altermondialistes tout terrain - Manière de voir n°75 - 2004

"Si la mondialisation néolibérale est un cadre indépassable, alors nous ne sommes déjà plus en démocratie, puisque, quels que soient ceux qui seront élus, ils ne pourront mener que des politiques identiques à des nuances près."
Jacques Nikonoff - Altermondialistes tout terrain - Manière de voir n°75 - 2004

"Voila de longues années que les classes dirigeantes françaises se servent du "pouvoir" bruxellois comme d'une sorte d'homme de paille. Il réalise leurs désirs en leurs évitant d'être désignées comme responsables. La France sera ainsi sommée par des bureaucrates surpayés, nommés au moyen de procédures opaques, d'effectuer telle ou telle réforme structurelle d'inspiration néolibérale. Les institutions européennes ne sont plus guère qu'une vaste machine carburant à la doctrine panglossienne du libre-échange."
Emmanuel Todd - né en 1951 - Après la démocratie - 2008, page 291



>>> Définition : néolibéralisme



Accueil     Citations     Haut de page