La Toupie  >  Citations > par thèmes  >  Mondialisation > 1/2

"Tourpilles", le recueil de citations


Mondialisation

Page 1 / 2



"Contrairement à l'idée répandue que la politique de "mondialisation" tend à favoriser leur dépérissement, les Etats continuent en fait à jouer un rôle déterminant au service de la politique qui les affaiblit. Il est remarquable que les politiques visant à déposséder les Etats au profit des marchés financiers ont été édictés par des Etats, et, qui plus est, des Etats gouvernés par des socialistes. Ce qui signifie que les Etats, et tout spécialement ceux qui sont gouvernés par des sociaux-démocrates, contribuent au triomphe du néo-libéralisme, non seulement en travaillant à la destruction de l'Etat social (c'est-à-dire notamment des droits de travailleurs et des femmes, mais aussi en cachant les pouvoirs qu'ils relaient."
Pierre Bourdieu - 1930-2002 - Contre-feux 2, 2001

"[Les travailleurs pauvres] Plusieurs causes expliquent ce phénomène (faiblesse des salaires, essor du temps partiel et fractionnement des emplois), mais un élément structurel majeur le met en perspective : la tertiarisation du prolétariat. En effet, ce nouveau prolétariat des services constitue une immense armée de réserve apparue avec la désindustrialisation de notre pays; ils sont devenus les soutiers de l'économie mondialisée."
Gaël Brustier et Jean-Philippe Huelin - Recherche le peuple désespérément - 2009, page 63

"Un corollaire de la mondialisation de l'économie, c'est l'implantation chez nous [aux Etats-unis] de traits caractéristiques du tiers-monde : la dérive constante vers une société à deux vitesses dans laquelle de vastes secteurs sont devenus inutiles à l'accroissement de la richesse des privilégiés. Encore plus que par le passé, il faut contrôler la canaille tant idéologiquement que physiquement, l'empêcher de s'organiser et d'échanger des idées, condition préalable à toute pensée constructive et à toute action sociale."
Noam Chomsky - né en 1928 - L'An 501, la conquête continue - Page 361 - 1993

"Sur la balance de la mondialisation, une tête d'enfant du tiers-monde pèse moins lourd qu'un hamburger."
Fatou Diome - née en 1968 - Le ventre de l'Atlantique

"Culture d'entreprise, sérénade des "grands équilibres", amour de la mondialisation, fascination pour l'argent et pour ceux qui en possèdent, prolifération des chroniques boursières, réquisitoire incessant contre les conquêtes sociales, acharnement à culpabiliser les salariés au nom des "exclus", terreur des passions collectives : cette gamme patronale, mille institutions, organismes et commissions le martèlent. Mais les médias, qu'ils soient de droite ou qu'ils se disent de gauche, lui servent de ventriloque, d'orchestre symphonique au diapason des marchés qui scandent nos existences."
Serge Halimi - Les nouveaux chiens de garde - 2005 - Page 81

"Il est certes souhaitable qu'un alignement sur les systèmes les plus respectueux des hommes soit un jour réalisé ; la mondialisation souhaitée sera alors tout naturellement obtenue. Mais en voulant la réaliser dans la situation actuelle on met la charrue avant le boeuf. Au lieu de permettre une coopération bénéfique, elle génère une guerre économique généralisée dont la conséquence sera un alignement sur les systèmes sociaux les moins favorables."
Albert Jacquard - 1925-2013 - J'accuse l'économie triomphante - 1995

"Le marché étant un totalitarisme omnivore, il avale goulûment chaque chose, la mastique et la recrache sous forme de produit et de profit. Bientôt plus présents dans l'imaginaire de nos enfants que les histoires de leurs grands-parents, Disney s'occupe même de commercialiser dans ses enclos hideux nos rapports les plus intimes. "Pour que le malheur se vende, il ne reste plus qu'à en trouver la formule" chantait Léo Ferré... son nom : mondialisation c'est-à-dire guerre universelle civile et permanente..."
Philippe Labarde et Bernard Maris - Ah Dieu ! Que la guerre économique est jolie ! - 1998

"Face aux excès et à la violence dangereuse de la financiarisation d'une économie mondialisée, l'économie sociale prend tout son sens."
Philippe Mangin - Une autre façon d'entreprendre. Entretiens coopératifs - 2010 - Page 217

"Dans le cabaret de la globalisation, l'Etat se livre à un strip-tease au terme duquel il ne conserve que le minimum indispensable : sa force de répression. Sa base matérielle détruite, sa souveraineté et son indépendance annulées, sa classe politique effacée, l'Etat-nation devient un simple appareil de sécurité au service des méga-entreprises. Au lieu d'orienter l'investissement public vers la dépense sociale, il préfère améliorer les équipements qui lui permettent de contrôler plus efficacement la société."
Sous-commandant Marcos - Armée zapatiste - Le Monde Diplomatique, août 1997

"Par son exploitation du marché mondial, la bourgeoisie a rendu cosmopolites la production et la consommation de tous les pays."
Karl Marx et Friedrich Engels - Le manifeste du parti communiste



>>> Page 2 des citations : Mondialisation

>>> Définition de la mondialisation



Accueil     Citations     Haut de page