La Toupie  >  Citations  >  Les dernières citations

"Tourpilles", le recueil de citations


Les dernières citations

Un extrait des dernières citations mises en ligne
Classement par auteur



21/03/2020


"On a voté NON au référendum sur la constitution en 2005. Eh bien, Sarkozy nous l'a ratifié en douce en 2007 ! (Article 123 du Traité de Lisbonne). Quand il s'agit de l'intérêt des banques, c'est terminé la démocratie."
Georges Abolin - né en 1969 - BD : Georges le candidat, 2012

"Deux intellectuels assis vont moins loin qu'une brute qui marche."
Michel Audiard - 1920-1985 - Un taxi pour Tobrouk, 1961

"Il faut s'accrocher et il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d'islamophobe, qui a été pendant pas mal d'années le stop absolu, l'interdiction de parler et presque la suspicion sur la laïcité. À partir du moment où les gens auront compris que c'est une arme contre la laïcité, peut-être qu'ils pourront laisser leur peur de côté pour dire les choses."
Elisabeth Badinter - née en 1944 .- France Inter, 6 janvier 2016

"La théorie est l'hypothèse vérifiée après qu'elle a été soumise au contrôle du raisonnement et de la critique. Une théorie, pour rester bonne, doit toujours se modifier avec le progrès de la science et demeurer constamment soumise à la vérification et la critique des faits nouveaux qui apparaissent. Si l'on considérait une théorie comme parfaite, et si on cessait de la vérifier par l'expérience scientifique, elle deviendrait une doctrine."
Claude Bernard - 1813-1878

"Quels que soient les progrès des connaissances humaines, il y aura toujours place pour l'ignorance et par suite pour le hasard et la probabilité."
Emile Borel - 1871-1956 - Le Hasard, 1914

"Cette impression d'être un peu plus malin que les autres lorsqu'on croit découvrir la cohérence malfaisante de faits disparates est un asservissement de la pensée, notre esprit y trouve à bon compte une gratification qui l'avilit tout en lui faisant croire qu'il est grandi."
Gérald Bronner - Déchéance de rationalité, 2019

"La logique conspirationniste est précisément celle qui ne parvient pas à se confronter à la complexité d'un monde beaucoup plus désordonné qu'on ne l'imagine."
Gérald Bronner - Déchéance de rationalité, 2019

"Si chaque citoyen raisonnable acceptait de consacrer quelques minutes de son temps hebdomadaire à répondre aux âneries qui se répandent sur les réseaux sociaux, les forums et ailleurs, on contrebalancerait le poids des croyants qui eux militent de cette façon quotidienne."
Gérald Bronner - Déchéance de rationalité, 2019

"Rien ne me fait douter davantage de la fameuse égalité des chances que l'héritage."
Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z, 2014

"Le droit au rêve a pour pendant le devoir de vigilance."
Henri Broch - né en 1950 - L'art du doute : Ou comment s'affranchir du prêt-à-penser, 2008

"Le fait de manipuler sans précaution des entités collectives : le peuple, le pouvoir, etc. en leur prêtant des intentions cohérentes est un processus intellectuel douteux."
Gérald Bronner - Déchéance de rationalité, 2019

"L'animal fait un avec la nature. L'homme fait deux. Pour passer de l'inconscience passive à la conscience interrogative, il a fallu ce schisme, ce divorce, il a fallu cet arrachement."
Jean Bruller, dit Vercors - 1902-1991 - Les Animaux dénaturés, 1952

"L'intolérance et la haine prospèrent dans l'ignorance, la stupidité et le faux nationalisme."
Albert-Ena Caron - Les Mauvais Bergers, 1964

"Les choses arrivent quand les gens décident d'agir. A mon avis, c'est la principale leçon à tirer de l'Histoire."
Noam Chomsky - né en 1928

"L'homme humble ne se croit pas inférieur aux autres : il a cessé de se croire supérieur. Il n'ignore pas ce qu'il vaut, ou peut valoir : il refuse de s'en contenter."
André Comte-Sponville - né en 1952 - Dictionnaire philosophique, 2001

"Le hasard des événements viendra troubler sans cesse la marche lente, mais régulière de la nature, la retarder souvent, l'accélérer quelquefois."
Condorcet - 1743-1794 - Esquisse d'un tableau historique des progrès de l'esprit humain, 1795

"L'équité est l'essence même de l'homme honorable. Il la pratique d'après les rites, la manifeste avec humilité, et l'accomplit en toute sincérité. Un tel homme mérite le nom d'homme honorable."
Confucius - 551-479 av. JC - Entretiens

"Dieu n'est pas mort, il est infirme. La preuve, il a créé l'homme à son image."
Johann Dizant, romancier belge - né en 1977 - Sabrina, 2017

"La propagande correspond à un besoin de l'individu moderne. Et ce besoin crée en lui un besoin de propagande. [...] Bien entendu, cet individu ne dit pas : "je veux une propagande !" Au contraire, obéissant à des schèmes préfixés, il en a horreur car il se croit une personne libre et majeure. Mais en fait, il appelle et désire cette action qui lui permet de réduire (en lui) certaines tensions. Le secret de la réussite d'une propagande tient à ceci : a-t-elle ou non satisfait un besoin inconscient ? Elle ne peut avoir d'effet que si le besoin existe et que celui-ci n'est pas ressenti comme tel mais reste inconscient."
Jacques Ellul - 1912-1994 - Propagandes, 1962

"Il est hélas devenu évident aujourd'hui que notre technologie a dépassé notre humanité."
Albert Einstein - 1879-1955 - Non sourcée

"Interactif : Tout ce qui vous empêche de communiquer avec vos proches, parce que vous passez des heures sur un PC à surfer sur Internet ou à jouer en réseau."
Luc Fayard - Dictionnaire impertinent des branchés

"Dans un référendum, les gens ne répondent jamais à la question qu'on leur pose. Ils donnent leur adhésion ou la refusent à celui qui la pose."
Françoise Giroud - 1916-2003 - C'est arrivé hier. Journal 1999, 2000

"Le "capitalisme cognitif" est la crise du capitalisme tout court."
André Gorz - 1923-2007 - L'immatériel - 2003

"Aujourd'hui, après deux guerres mondiales et trois révolutions majeures, nous savons qu'il n'y a pas de corrélation nécessaire entre la technologie plus avancée et la morale plus avancée."
Aldous Huxley - 1894-1963 - Les portes de la perception, 1954

"La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous parait évident, la propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter."
Aldous Huxley - 1894-1963 - Retour au meilleur des mondes, 1958

"L'amour de l'argent comme objet de possession - distinct de l'amour de l'argent comme moyen de goûter aux plaisirs et aux réalités de la vie - sera reconnu pour ce qu'il est, une passion morbide plutôt répugnante, une de ces inclinations à moitié criminelles, à moitié pathologiques, dont on confie le soin en frissonnant aux spécialistes des maladies mentales."
John Meynard Keynes - 1883-1946 - Perspectives économiques pour nos petits-enfants in Essais de Persuasions, 1930

"Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots."
Martin Luther King - 1929-1968 - Discours - 31 Mars 1968

"Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants; c'est l'indifférence des bons."
Martin Luther King - 1929-1968

"Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux."
Etienne de La Boétie - 1530-1563 - Discours de la servitude volontaire

"C'est la profonde ignorance qui inspire le ton dogmatique."
Jean de La Bruyère - 1645-1696 - Les Caractères, De la société et de la conversation, 1696

"Après l'esprit de discernement, ce qu'il y a au monde de plus rare, ce sont les diamants et les perles."
Jean de La Bruyère - 1645-1696 - Les Caractères, Des jugements

"Tant qu'on n'aura pas diffusé très largement à travers les hommes de cette planète la façon dont fonctionne leur cerveau, la façon dont ils l'utilisent et tant que l'on n'aura pas dit que jusqu'ici que cela a toujours été pour dominer l'autre, il y a peu de chance qu'il y ait quoi que ce soit qui change."
Henri Laborit - 1914-1995

"La souveraineté populaire, entendue comme l'exercice du pouvoir par le peuple, c'est bien. Mais à l'heure où les opinions sont manipulées par des organes de propagande qui inondent les réseaux de fausses informations, de posts sponsorisés et de publicités ciblées, il convient de prendre un peu de recul et de réfléchir aux modalités d'exercice de cette souveraineté."
larotative.info - Le piège du "Référendum d'Initiative Citoyenne", 17-12-2018

"Le point d'ancrage anthropologique de la société de croissance, c'est donc l'addiction de ses membres à la consommation. Sans elle, la pulsion accumulatrice des capitalistes ne disposerait que d'un champ très limité."
Serge Latouche - Né en 1940 - L'âge des limites, 2012

"Le phénomène consumériste s'explique par la colonisation de l'imaginaire des masses. Il s'agit en particulier, grâce à la publicité, de persuader en permanence les gens de dépenser non seulement l'argent qu'ils ont, mais surtout celui qu'ils n'ont pas pour acheter des choses dont ils n'ont pas besoin. La consommation forcenée est ainsi devenue une nécessité absolue, pour éviter la catastrophe de la crise et du chômage."
Serge Latouche - Né en 1940 - L'âge des limites, 2012

"Refuser d'accepter l'hypothèse pour guide est se condamner à prendre le hasard pour maître."
Gustave Le Bon - 1841-1931 -Hier et demain. Pensées brèves, 1918

"Les vérités scientifiques sont des vérités universelles. Les certitudes religieuses ou politiques tenues pour des vérités sont généralement des convictions transitoires issues de passions et de sentiments n'ayant aucun élément rationnel pour soutien."
Gustave Le Bon - 1841-1931 - Les Incertitudes de l'heure présente, 1924

"Polémiques, faits divers, images-choc, voyeurisme, micro-trottoir, téléréalité. À l'ère du multimédia, nous assistons au triomphe de l'émotion. Le pouvoir médiatique s'impose en faisant vibrer la sensibilité au rythme haletant de stimulations sonores et visuelles qui produisent une véritable addiction collective aux émotions. Le pouvoir politique joue sur les mêmes ressorts. S'il est vrai que l'émotion est le cheval de Troie de la manipulation, cette débauche d'excitations sensorielles soulève des enjeux éthiques majeurs. Quand nos émotions sont dévoyées, ce sont nos jugements de valeur qui se trouvent pervertis."
Pierre Le Coz - Le gouvernement des émotions et l'art de déjouer les manipulations, 2014

"Les savants doivent utiliser les concepts les plus simples pour parvenir à leurs résultats et exclure tout ce qui ne peut être perçu par les sens."
Ernst Mach - 1838-1916

"Pour comprendre la vie, les économistes ne cessent d'en chasser le sel, l'amour, le désir, la violence, la peur, l'effroi, au nom de la rationalité des comportements. Ils traquent pour la détruire cette émotion qui abolit la chaîne causale."
Bernard Maris - 1946-2015 - Houellebecq économiste, 2014

"Le marketing est une sorte de sociologie vénale, d'ethnologie de bazar dont le but est de savoir de quoi vous n'avez pas besoin et que l'on pourrait quand même vous vendre."
Philippe Meyer - Portraits acides et autres pensées édifiantes, 2001

"Les réseaux sociaux entament la part d'intimité et de secret qui était encore notre bien jusqu'à une époque récente - le secret qui donnait de la profondeur aux personnes et pouvait être un grand thème romanesque."
Patrick Modiano - Discours de réception du prix Nobel de littérature, 7 décembre 2014

"Ce qui menace la démocratie, aujourd'hui comme hier, ce n'est pas la désobéissance civile, mais l'obéissance servile."
Jean-Marie Muller - né en 1939 - L'impératif de désobéissance, 2011

"Il est temps que l'homme se fixe un but. Il est temps que l'homme plante le germe de son espérance suprême."
Friedrich Nietzsche - 1844-1900 - Ainsi parlait Zarathoustra, 1883

"Je me sens extrêmement coupable. Nous avons créé des outils qui déchirent le tissu social qu'avait fondé notre société. C'est vraiment là où nous en sommes. Vous n'en n'avez pas conscience, mais vous êtes programmés. Maintenant, c'est à vous de décider à quel point vous êtes prêts à renoncer à votre indépendance intellectuelle. Nous organisons notre vie autour de cette fausse image de la perception, parce que nous sommes récompensés par des signaux instantanés "coeur", "likes", "pouce bleu", et on leur donne de l'importance. Et on les confond avec la vérité, c'est juste mauvais."
Chamath Palihapitiya, ancien vice-président de Facebook - débat organisé par la Stanford Graduate School of Business, novembre 2017

"Comment allons-nous consommer le plus possible de votre temps et de votre attention consciente ? Cela signifie qu'il va falloir vous donner un petit pic de dopamine de temps en temps, parce que quelqu'un aura aimé ou commenter une photo ou un post ou quoi que ce soit. C'est ce qui va vous inciter à mettre davantage de contenus en ligne, et c'est ce qui va vous obtenir. davantage de likes et de commentaires. C'est une boucle de rétroaction par validation sociale - exactement le genre de chose qu'un hacker comme moi pouvait inventer, parce qu'il s'agit d'exploiter une vulnérabilité de la psychologie humaine."
Sean Parker - né en 1979 - cofondateur de Napster et acteur du développement de Facebook

"L'universalisme laïque n'a rien à voir avec l'ethnocentrisme colonialiste ni avec le racisme, contrairement à ce que prétend la mouvance décoloniale. Rejeter une religion n'est pas raciste. Mais rejeter une personne ou un peuple du fait de sa religion est raciste. Le regretté Charb l'a dit clairement: le racisme antimusulman est un délit, mais pas le rejet de l'islam. On a le droit d'être islamophobe, athéophobe, catholicophobe, mais pas de rejeter une personne du fait de sa religion ou de son humanisme athée."
Henri Pena-Ruiz - Conférence à Toulouse - 23 août 2019

"Toute réforme fiscale consiste à supprimer des impôts sur des choses qui étaient taxées depuis longtemps pour les remplacer par des nouveaux plus lourds, sur des choses qui ne l'étaient pas."
Henri Queuille - 1884-1970

"La politique, ce n'est pas de résoudre les problèmes, c'est de faire taire ceux qui les posent."
Henri Queuille - 1884-1970

"Un référendum c'est une excitation nationale où on met tout dans le pot. On pose une question, les gens s'en posent d'autres et viennent voter en fonction de raisons qui n'ont plus rien à voir avec la question."
Michel Rocard - 1930-2016 - Entretien avec Karl Zéro

"Peu de gens sont dignes de ne croire à rien."
Jean Rostand - 1894-1977 - Pensées d'un biologiste, 1939

"Le hasard est un mot qui cache une démission de la raison face à ce qui lui échappe."
Jean Rouaud - né en 1952 - La Femme promise, 2009

"Par la nature du droit de propriété, il ne s'étend point au-delà de la vie du propriétaire, et à l'instant qu'un homme est mort, son bien ne lui appartient plus."
Jean-Jacques Rousseau - 1712-1778 - Discours sur l'économie politique, 1755

"On ne fera pas un monde différent avec des gens indifférents."
Arundhati Roy - écrivaine et militante indienne - né en 1961

"L'humanité déploie une ingéniosité admirable dans l'art d'inventer de faux problèmes pour n'avoir pas à affronter et résoudre les vrais, combattant les hérésies plutôt que la disette ou les famines, chassant les sorcières plutôt que combattant la peste, persécutant les juifs plutôt que desserrant les pièges de l'économie."
Claude Roy - 1915-1997 - L'ami lointain

"La science n'a jamais tout à fait raison, mais elle a rarement tout à fait tort, et, en général, elle a plus de chance d'avoir raison que les théories non scientifiques. Il est donc rationnel de l'accepter à titre d'hypothèse."
Bertrand Russell - 1872-1970 - Histoire de mes idées philosophiques, 1961

"La presse fait son métier, elle est un miroir, un amplificateur. Nous sommes passés d'une démocratie représentative à une démocratie d'opinion, puis d'émotion. Toute émotion, bonne ou mauvaise, est un déclencheur de réactions."
Anne Sinclair - Interview Grazia, par Lise Martin, 06 mars 2017

"Je comprends le sens de l'humilité. Elle n'est pas dénigrement de soi. Elle est le principe même de l'action."
Antoine de Saint-Exupéry - 1900-1944 - Pilote de guerre, 1942

"Par-dessus tout, irréductiblement, la morale révolutionnaire condamne la servilité à l'égard de la bourgeoisie et la hauteur à l'égard des travailleurs, c'est-à-dire un des traits les plus profonds de la mentalité des pédants et des moralistes petits-bourgeois."
Léon Trotski - 1879-1940 - Leur morale et la nôtre

"Les services publics et les acquis sociaux, arrachés de haute lutte par des générations d'ouvriers et d'employés, ne résultent pas d'une grâce providentielle. Ils ne sont pas la propriété de l'État. Ils appartiennent à l'ensemble des citoyens."
Raoul Vaneigem - Modestes propositions aux grévistes, 2004

"« Plus jamais ça »", c'est ce que disaient les déportés. Nous avions très peur de disparaître tous et qu'il n'y ait aucun survivant pour raconter cette tragédie. Il fallait que certains survivent pour pouvoir dire ce qui s'était passé et qu'il n'y ait plus jamais de semblable catastrophe. Aujourd'hui, à chaque accident, ou même pour des faits divers, on proclame « plus jamais ça », à tout propos et sans aucun discernement. Plus que le négationnisme, le danger, c'est qu'on compare des situations qui n'ont rien à voir. C'est à-dire la banalisation."
Simone Veil - 1927-2017 - Interview, Le Nouvel Observateur, n°2097, du 13 au 19 janvier 2005

"A l'heure du numérique, il n'a jamais été aussi facile de publier des informations mensongères qui sont immédiatement reprises et passent pour des vérités. [...] Au lieu de renforcer les liens sociaux, d'informer ou de cultiver l'idée qu'informer est un devoir civique et une nécessité démocratique, ce système crée des communautés clivées qui diffusent en un clic des mensonges les confortant dans leurs opinions et creusant le fossé avec ceux qui ne les partagent pas."
Katharine Viner, rédactrice en chef du Guardian - Comment le numérique a ébranlé notre rapport à la vérité, 12 juillet 2016

"Les écoles doivent rester l'asile inviolable où les querelles des hommes ne pénètrent pas."
Jean Zay - 1904-1944 - Circulaire du 31 décembre 1936



Elles ont permis la création de nouvelles pages :

Citations par thèmes :
Citations par auteurs :


Accueil     Citations     Haut de page