La Toupie  >  Citations > par thèmes  >  Besoin > 1/2

"Tourpilles", le recueil de citations


Besoin

Page 1 / 2



"Les firmes ont su imposer des monopoles, exacerber et multiplier les besoins, créer de nouvelles raretés. Et nous voici, pris à nouveau, dans presque tous les moments de notre vie, dans la dépendance de nouveaux matériels, de nouveaux besoins d'informations, de nouvelles attentes, de nouveaux espoirs, qui nous enserrent dans des rets innombrables, nouvelles dépendances, nouvelles aliénations..."
Michel Baud, auteur du Basculement du monde (1997 - in Le Monde Diplomatique, Manière de voir n°72

"Dans les deux sexes se jouent les mêmes drames de la chair et de l'esprit, de la finitude et de la transcendance, les deux sont rongés par le temps, guettés par la mort, ils ont un même essentiel besoin de l'autre ; ils peuvent tirer de leur liberté la même gloire ; s'ils savaient la goûter, ils ne seraient plus tentés de se discuter de fallacieux privilèges ; et la fraternité pourrait alors naître entre eux."
Simone de Beauvoir - 1908-1986 - Le Deuxième Sexe, tome II - 1949 - p573

"Jamais, en effet, les satisfactions que des inventions nouvelles apportent à d'anciens besoins ne déterminent l'humanité à en rester là ; des besoins nouveaux surgissent, aussi impérieux, de plus en plus nombreux. On a vu la course au bien-être aller en s'accélérant, sur une piste où des foules de plus en plus compactes se précipitaient. Aujourd'hui, c'est une ruée."
Henri Bergson - 1859-1941 - Les deux sources de la morale et de la religion - 1932

"La croissance économique s'est construite sur le clonage des marchandises, qui est la préfiguration du clonage humain, la frontière entre matière inanimée et organisme vivant tendant à s'abolir. La relation entre demande et offre économique s'est inversée. L'offre doit précéder la demande afin de créer sans cesse des besoins nouveaux justifiant la fabrication toujours croissante des produits qui en sont la matérialisation éphémère. La guerre économique s'est traduite en conquêtes de parts de marché qui ne concernent plus seulement les matières et les territoires à conquérir, mais les esprits à soumettre. La soumission des esprits par la propagande publicitaire est l'objectif de la guerre de l'information à l'échelle mondiale."
Jean-Claude Besson-Girard - Decrescendo cantabile, 2005, page 79

"L'égalité n'existe que lorsque chacun produira selon ses forces et consommera selon ses besoins."
Louis Blanc - 1811-1882

"En matière de révolte, aucun de nous ne doit avoir besoin d'ancêtres."
André Breton - 1896-1966

"La Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique découvrit que les pays qui suivaient les programmes recommandés par le FMI avaient des taux de croissance inférieurs à ceux des pays qui se reposaient sur le secteur public pour répondre aux besoins fondamentaux de leur population."
Noam Chomsky - né en 1928 - L'An 501, la conquête continue - 1993

"En fait, démocratiser se limite à baisser les prix d'un "produit" pour le rendre accessible au plus grand nombre et créer un besoin supplémentaire : les sports d'hiver, le saumon, le transport aérien se sont démocratisés, ce qui signifie simplement qu'un marché nouveau s'est ouvert. On croyait que c'était une victoire du peuple, mais ce n'est qu'une victoire du commerce."
Armand Farrachi - Petit lexique d'optimisme officiel - Page 64 - Fayard - 2007

"La civilisation, au vrai sens du terme, ne consiste pas à multiplier les besoins, mais à les limiter volontairement. C'est le seul moyen pour connaître le vrai bonheur et nous rendre plus disponible aux autres [...] Il faut un minimum de bien-être et de confort ; mais, passé cette limite, ce qui devait nous aider devient une source de gêne. Vouloir créer un nombre illimité de besoins pour avoir ensuite à les satisfaire n'est que poursuivre du vent. Ce faux idéal n'est qu'un traquenard."
Mahatma Gandhi - 1869-1948 - Lettre à l'âshram - 1971

"Jamais, avant la généralisation du cinéma et de la télévision, les yeux et système nerveux central de nos ancêtres n'avaient été agressés par tant de formes et de couleurs constamment changeantes, et dont le rythme est d'autant plus rapide que le discours associé est plus insignifiant. Aucun de nos prédécesseurs humains n'avait été soumis à un tel traitement qui désarçonne notre capacité de réaction, fascine notre regard, envahit nos neurones et leurs connexions, et structure sans nous, ou même malgré nous notre cerveau. Il peut avoir sur lui le même effet qu'une drogue, mettant en place un écran entre la réalité et notre perception de cette réalité, créant une accoutumance, un besoin."
Albert Jacquard - 1925-2013 - Mon utopie - 2006

"L'école est au service de ceux qui s'adressent à elle pour qu'elle les aide à devenir eux-mêmes, non au service de la société. Elle n'est pas chargée de lui fournir des humains prêts à l'emploi dont elle a besoin ; elle n'a pas à se préoccuper du nombre d'archivistes-paléographes, d'astronautes, de jardiniers ou de pianistes dont la société aura besoin dans vingt ans. Son rôle est de fournir dans l'immédiat, à ceux qui pensent en avoir la vocation, les moyens d'acquérir les compétences qu'ils désirent."
Albert Jacquard - 1925-2013 - Le compte à rebours a-t-il commencé ? - 2009, page 128

"La proposition de baisse de la consommation matérielle peut sembler provocante dans le bain idéologique dans lequel nous sommes plongés. Mais, aujourd'hui, l'augmentation de la consommation matérielle globale n'est plus associée à une augmentation du bien-être collectif - elle entraîne au contraire une dégradation de ce bien-être. Une civilisation choisissant la réduction de la consommation matérielle verra par ailleurs s'ouvrir la porte d'autres politiques. Outillée par le transfert de richesses que permettra la réduction des inégalités, elle pourra stimuler les activités humaines socialement utiles et à faible impact écologique. Santé, éducation, transports, énergie, agriculture sont autant de domaines où les besoins sociaux sont grands et les possibilités d'action importantes. Il s'agit de renouveler l'économie par l'idée de l'utilité humaine plutôt que la satisfaction individuelle. Face à la crise écologique, il nous faut consommer moins pour répartir mieux. Afin de mieux vivre ensemble plutôt que de consommer seuls."
Hervé Kempf - Comment les riches détruisent le monde - in Manière de voir n°99, Juin-Juillet 2008



>>> Page 2 des citations : Besoin

>>> Définition : Besoin



Accueil     Citations     Haut de page