La Toupie  >  Citations > par thèmes  >  Barbare

"Tourpilles", le recueil de citations


Barbare



"Ce que les hommes appellent civilisation, c'est l'état actuel des moeurs et ce qu'ils appellent barbarie, ce sont les états antérieurs. Les moeurs présentes, on les appellera barbares quand elles seront des moeurs passées."
Anatole France - 1844-1924 - Sur la pierre blanche - 1905

"Par l'amélioration rapide de tous les instruments de production, par les communications rendues infiniment plus faciles, la bourgeoisie entraîne toutes les nations, jusqu'aux plus barbares, dans le courant de la civilisation. Le bas prix de ses marchandises, est son artillerie lourde, avec laquelle elle rase toutes les murailles de Chine, avec laquelle elle contraint à capituler les barbares xénophobes les plus entêtés. Elle contraint toutes les nations, sous peine de courir à leur perte, à adopter le mode de production bourgeois ; elle les contraint d'importer chez elles ce qui s'appelle la civilisation, autrement dit : elle en fait des nations de bourgeois. En un mot, elle crée un monde à son image."
Karl Marx et Friedrich Engels - Le manifeste du parti communiste, 1848

"Depuis 1625, à Saint-Christophe, depuis 1635 à la Guadeloupe et à la Martinique, jusqu'en 1738, c'est-à-dire un siècle durant, ce sont des blancs, et des blancs d'Europe qui exploitent ces terres plus redoutées que redoutables.
Mais si les Européens étaient propres à la culture des colonies, pourquoi songea-t-on à y employer des nègres ? C'est que la soif de l'or est insatiable, barbare, impitoyable, et qu'après avoir épuisé la race rouge [les Indiens] dans des travaux excessifs, ont voulu avoir d'autres instruments dont les maîtres pussent disposer sans que personne s'intéressât à eux, sans que l'Europe, en se voyant dévorer ses propres enfants, demandât compte de ce qui se passait aux îles."

Victor Schoelcher - 1804-1893 - Des colonies françaises. Abolition immédiate de l'esclavage, 1842

"Les progrès viennent souvent des barbares et rien n'est plus barré que la philosophie des philosophes et la théologie des théologiens."
Miguel de Unamuno - 1864-1936 - Le sentiment tragique de la vie - 1912




Accueil     Citations     Haut de page