La Toupie  >  Citations > par thèmes  >  Apologie

"Tourpilles", le recueil de citations


Apologie



"Ce nouveau siècle fait l'apologie de l'éphémère. On ne savoure plus mais on pèse."
Robert Alexis - La Véranda, 2007

"Je viens d'écrire une apologie de la haine. Mais au fond ce que j'entends par haine, c'est un mouvement de désespoir, c'est la noirceur du désespoir, état purement subjectif qui n'a rien à voir avec la volonté de nuire, avec l'acharnement contre autrui."
Emil Cioran - 1911-1995 - Cahiers, 1957-1972

"L'idéologie sarkozyste est tout sauf nouvelle. Prêtant à la "mobilité parfaite", autant de vertus qu'à la "concurrence pure et parfaite" censée supprimer toutes les "barrières à l'entrée" sur les marchés, le libéralisme a systématisé l'apologie de l'individualisme compétitif visant à l'appropriation des positions sociales valorisées tout en travaillant à diffuser une perception très optimiste des possibilités de quitter sa classe."
Patrick Massa - Le mythe méritocratique dans la rhétorique sarkozyste : une entreprise de démoralisation - Contretemps n°20

"Les apologistes du travail. - Dans la glorification du "travail", dans les infatigables discours sur la "bénédiction du travail", je vois la même arrière-pensée que dans les louanges des actes impersonnels et conformes à l'intérêt général : la crainte de tout ce qui est individuel. On se rend maintenant très bien compte, à l'aspect du travail - c'est-à-dire de ce dur labeur du matin au soir - que c'est là la meilleure police, qu'elle tient chacun en bride et qu'elle s'entend vigoureusement à entraver le développement de la raison, des désirs, du goût de l'indépendance. Car le travail use la force nerveuse dans des proportions extraordinaires, et la soustrait à la réflexion, à la méditation, aux rêves, aux soucis, à l'amour et à la haine, il place toujours devant les yeux un but minime et accorde des satisfactions faciles et régulières. Ainsi une société, où l'on travaille sans cesse durement, jouira d'une plus grande sécurité : et c'est la sécurité que l'on adore maintenant comme divinité suprême."
Friedrich Nietzsche - 1844-1900 - Aurore - 1881



>>> Définition : Apologie



Accueil     Citations     Haut de page