La Toupie  >  Chansons engagées   >   Ah ! Ça ira

"Toupival" de la chanson engagée


Ah ! Ça ira

(1790)



Paroles : attribuées à un ancien soldat chanteur des rues, Ladré.
Musique : air du Carillon national de Bécourt.

C'est l'expression favorite et optimiste de Benjamin Franklin, en réponse à des questions sur la guerre d'Indépendance américaine, "Ça ira, ça ira", qui a inspiré le titre et le refrain de cette chanson révolutionnaire (Benjamin Franklin a été le représentant du Congrès des 13 colonies d'Amérique à Paris, de décembre 1776 à juillet 1785).
A noter que les quatre premiers vers ont été ajoutés à la Carmagnole.


Ah ! Ça ira

Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira
Le peuple en ce jour sans cesse répète
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira
Malgré les mutins, tout réussira !
Nos ennemis confus en restent là
Et nous allons chanter Alléluia
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira
Quand Boileau jadis du clergé parla
Comme un prophète il a prédit cela
En chantant ma chansonnette
Avec plaisir on dira
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira

Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira
Suivant les maximes de l'Évangile
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira
Du législateur tout s'accomplira
Celui qui s'élève on abaissera
Et qui s'abaisse l'on élèvera
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira
Le vrai catéchisme nous instruira
Et l'affreux fanatisme s'éteindra
Pour être à la loi docile
Tout Français s'exercera
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira

Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira
Pierrot et Margot chantent à la guinguette
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira
Réjouissons-nous le bon temps viendra
Le peuple français jadis à quia
L'aristocrate dit mea culpa
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira
Le clergé regrette le bien qu'il a
Par justice la Nation l'aura
Par le prudent La Fayette
Tout trouble s'apaisera
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira

Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira
Par les flambeaux de l'auguste assemblée
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira
Le peuple armé toujours se gardera
Le vrai d'avec le faux l'on connaîtra
Le citoyen pour le bien soutiendra
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira
Quand l'aristocrate protestera
Le bon citoyen au nez lui rira
Sans avoir l'âme troublée
Toujours le plus fort sera
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira

Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira
Petits comme grands sont soldats dans l'âme
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira
Pendant la guerre aucun ne trahira
Avec coeur tout bon Français combattra
S'il voit du louche hardiment parlera
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira
La Fayette dit vienne qui voudra
Le patriotisme leur répondra
Sans crainte ni feu ni flamme
Le Français toujours vaincra
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira

Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira !Ah ! ça ira
Les aristocrates à la lanterne
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira !
Les aristocrates on les pendra
Le despotisme expirera
La liberté triomphera
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira !
Nous n'avons plus ni nobles ni prêtres
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira !
L'Egalité partout régnera
L'esclave autrichien le suivra
Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira !
Et leur infernale clique
Au diable s'envolera



Accueil     Chansons engagées     Haut de page