La Toupie  >  Biographies   >  Simone Veil

"Toupinoscope", les biographies de la Toupie



Simone Veil


Femme politique française

Née en 1927




Biographie de Simone Veil


Rescapée de la Shoah, Simone Veil entre dans la magistrature comme haut fonctionnaire jusqu'à sa nomination comme ministre de la Santé, en mai 1974. A ce poste, elle fait notamment adopter la "loi Veil", promulguée le 17 janvier 1975, qui dépénalise le recours par une femme à l'interruption volontaire de grossesse (IVG).

De 1979 à 1982, Simone Veil est la première présidente du Parlement européen qui vient d'être élu au suffrage universel. En 1993, elle devient Ministre d'État, ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville dans le gouvernement Edouard Balladur.

Simone Veil siège au Conseil constitutionnel de 1998 à 2007 avant de se retirer progressivement de la vie politique. Proche de la famille centriste, elle soutient Nicola Sarkozy à l'élection présidentielle de 2007. Elle publie une autobiographie en 2007, "Une vie", et est lue à l'Académie française en 2008.


"Et puis, autre chose me gêne dans ces droits de l'homme prétendument universels, c'est que, précisément, ils ne le sont pas. Il y a toujours deux poids, deux mesures. Quand il s'agit de négocier des accords commerciaux avec la Chine, le silence est d'or. Quand on cherche à séduire Poutine, on lui décerne volontiers des brevets de civisme, passant sous silence ses manquements aux sacro-saints droits de l'homme."
Simone Veil - Une vie - 2008




Accueil    Biographies    Haut de page