La Toupie  >  Biographies   >  Arthur Schopenhauer

"Toupinoscope", les biographies de la Toupie



Arthur Schopenhauer


Philosophe allemand

1788 - 1860



Biographie d'Arthur Schopenhauer


Philosophe allemand issu d'une riche famille de banquiers. Arthur Schopenhauer vit en célibataire, sans responsabilité sociale, enclin à la mélancolie et au cynisme. Il expose sa philosophie, très tôt élaborée, dans son ouvrage majeur "Le Monde comme volonté et représentation" (1819) qui ne connaîtra le succès qu'après sa réédition, bien plus tard.

Sa pensée est celle d'un pessimisme athée. La représentation du monde que l'homme ne connaît qu'à travers les phénomènes, s'opère à travers un voile d'illusion procuré par nos sensations, tandis que le noumène, la "chose en soi" est inaccessible à notre connaissance. Pour lui, la volonté, appelée "vouloir-vivre", irrésistible, aveugle et privée de raison, est l'essence de la vie. La conscience ne fait que projeter dans le monde des idées ce que la volonté exprime. Le "vouloir-vivre" est le principe moteur de la vie en créant un besoin inassouvi de nouveaux désirs. Leurs satisfactions n'apportent qu'un apaisement passager vite remplacé par une suite sans fin de nouveaux désirs et donc de nouvelles souffrances.

Cette succession de buts, qui ne peuvent satisfaire la force vitale qu'est la volonté, constitue le destin tragique de l'homme, condamné au malheur et à la souffrance. Pour éteindre cette volonté, Arthur Schopenhauer propose l'abolition des désirs avec l'art qui permet l'évasion de la vie, la morale pour se délivrer de l'égoïsme et l'ascétisme inspiré du bouddhisme.

Vivant en solitaire, avec sa chienne Atma, Arthur Schopenhauer subit une longue traversée du désert sans pouvoir faire reconnaître sa pensée. Il accède cependant à la renommée à la fin de sa vie grâce à quelques disciples et à des ouvrages sous forme d'aphorismes (Parerga et Paralipomena) qui facilitèrent la diffusion de sa doctrine. Son influence est perceptible chez Nietzsche, Wagner ou Thomas Mann.

Principales oeuvres :
  • Quadruple essence du principe de raison suffisante (sa thèse, 1813),
  • Le Monde comme volonté et comme représentation (1819),
  • Essai sur le libre arbitre (1839),
  • Le Fondement de la morale (1840),
  • Les deux problèmes fondamentaux de l'éthique (1841),
  • Parerga et Paralipomena (1851).



Accueil    Biographies    Haut de page