La Toupie  >  Biographies   >  John Maynard Keynes

"Toupinoscope", les biographies de la Toupie



John Maynard Keynes


Economiste et financier britannique

1883 - 1946




Biographie de John Maynard Keynes


Issu d'une famille d'universitaires (son père est économiste), John Maynard Keynes a une formation de mathématicien, mais s'oriente vers l'étude de l' économie politique à Cambridge. Après son service civil au ministère de l'Inde, il collabore avec l'économiste néoclassique Alfred Marshall au King's College de Cambridge.

Pendant la Première Guerre mondiale, John Maynard Keynes travaille à la Trésorerie britannique, puis représente le ministère des Finances lors de la conférence de la paix, à Paris. Considérant comme exorbitantes les réparations que doit verser l'Allemagne, il démissionne trois jours avant la signature du traité. Il publie en 1919 "Les Conséquences économiques de la paix", ouvrage auquel la crise économique qui secouera l'Allemagne donnera raison. Après la guerre, il donne des cours à Cambridge tout en s'intéressant de près aux affaires publiques et écrit de nombreux articles pour la presse.

Keynes connaît la célébrité avec son ouvrage "Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie" (1936), ce qui lui vaut d'être nommé conseiller financier de la Couronne et gouverneur de la Banque d'Angleterre. Dirigeant la délégation britannique, il joue un rôle déterminant lors la conférence de Bretton Woods.

En matière économique, John Maynard Keynes innove en réalisant son analyse au niveau macro-économique et en mettant en évidence les principaux paramètres (revenu, consommation, investissement, épargne, emploi, taux d'intérêt). Dans "Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie" il défend l'idée, contrairement aux théories classiques, que l'équilibre du marché, associé au capitalisme, peut être un équilibre de sous-emploi. L'Etat doit alors y remédier pour réguler l'économie au moyen de l'investissement public ou privé et en encourageant la consommation par la redistribution des revenus. Ses idées ont fortement influencé l'économie moderne ainsi que la politique sociale des pays occidentaux.

Principales oeuvres :
  • La Monnaie et les finances de l'Inde (1913)
  • Les Conséquences économiques de la paix (1919)
  • Traité des probabilités (1921)
  • Essai sur la réforme monétaire (1923)
  • Les Conséquences économiques de M. Churchill (1925)
  • Traité sur la monnaie (1930)
  • Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie (1936)


Accueil    Biographies    Haut de page