La Toupie  >  Biographies   >  Federico García Lorca

"Toupinoscope", les biographies de la Toupie



Federico García Lorca


Poète, peintre et
dramaturge espagnol

1898 - 1936




Biographie de Federico García Lorca


Federico García Lorca nait près de Grenade dans une famille bourgeoise et libérale d'Andalousie. Il s'initie très jeune à la poésie, à la musique et à la peinture et suit des études de lettres et de droit à l'Université de Grenade, puis de Madrid. Il se lie d'amitié à Salvador Dalí, Luis Buñuel et Sanchez Mazas et devient l'un des initiateurs de l'art moderne en Espagne.

Federico García Lorca s'intéresse, outre à la poésie, à la peinture à la musique et surtout au théâtre. Après l'échec de sa première pièce de théâtre en vers, le Maléfice du papillon (1920), il se consacre presque exclusivement à la poésie. Ses oeuvres, Canciones (1921) et Romancero gitano (1928), influencées par la tradition orale et le folklore andalous lui procurent une notoriété croissante.

Victime d'une dépression exacerbée de ne pouvoir vivre son homosexualité en toute liberté, il fait un long voyage aux Etats-Unis en 1929-1930 où il donne des conférences. Après le rétablissement de la République espagnole, il est nommé directeur de La Barraca, société de théâtre étudiante subventionnée pour présenter le répertoire classique dans les provinces rurales. Dans les dernières années de sa vie, il se consacre essentiellement à la création théâtrale.

En juillet 1936, au début de la guerre civile, Federico García Lorca se rend de Madrid à Grenade, puritaine et réactionnaire. Sans soute à cause de son homosexualité, il est arrêté par un groupe de répression fasciste, l'Escuadra negra, assassiné quelques jours plus tard, puis jeté dans une fosse commune à Víznar.

Federico García Lorca est l'un des écrivains espagnols les plus célèbres après Cervantès. Il a su allier l'héritage du folklore, la tradition populaire au romantisme, au symbolisme et aux mouvements d'avant-garde des années 1920, laissant une oeuvre originale et inclassable. Bien que n'ayant jamais eu d'activité politique, il avait beaucoup d'amis de gauche, était opposé au fascisme et à la guerre et en humaniste s'est engagé auprès des plus démunis.


Quelques oeuvres :
  • Canciones (1921),
  • Mariana Pineda (Théâtre, 1927)
  • Romancero gitano (1928),
  • Poeta en Nueva York (1930)
  • Poema del Cante Jondo (1931),
  • Bodas de sangre ("Noces de sang", théâtre, 1933)
  • Yerma (théâtre, 1935),
  • La casa de Bernarda Alba (théâtre, 1936)


Accueil    Biographies    Haut de page