La Toupie  >  Biographies   >  Pierre Bayle

"Toupinoscope", les biographies de la Toupie



Pierre Bayle


Philosophe français

1647 - 1706



Biographie de Pierre Bayle


Fils de pasteur, Pierre Bayle suit des études de philosophie chez les jésuites de Toulouse où il se convertit au catholicisme, avant de revenir à la religion réformée pour finalement devenir sceptique. Il enseigne la philosophie à l'Académie protestante de Sedan. Poussé à l'exil par la politique religieuse de Louis XIV (révocation de l'Edit de Nantes), il s'installe en Hollande en 1681 où il demeure jusqu'à la fin de ses jours.

Pierre Bayle enseigne la philosophie et publie de nombreux ouvrages ainsi qu'une revue littéraire "Nouvelles de la République des Lettres". Il défend plus que tout la tolérance et considére que personne ne peut prétendre détenir toute la vérité et l'imposer aux autres par la force. Il professe la liberté de pratiquer la religion de son choix, ce qui provoque de vives colères à son égard, même parmi les protestants.

Pour Pierre Bayle, la problématique de la morale est indépendante de la religion, les athées pouvant avoir autant de sens moral que les chrétiens. Pierre Bayle est un sceptique pour qui le consentement universel n'est pas une preuve de l'existence de Dieu.

Son oeuvre majeure, "Le dictionnaire historique et critique" qui a servi de "modèle à l'Encyclopédie, a beaucoup de succès et lui apporte la renommée. Ce dictionnaire est un véritable labyrinthe, composé d'articles emboîtés les uns dans les autres, avec de nombreuses notes et citations.

La France lui propose de revenir à Paris avec une rente moyennant une conversion de pure forme au catholicisme, ce qu'il refuse. Pierre Bayle avait une grande érudition; apôtre de la tolérance et de la libre pensée, il est un précurseur du rationalisme et annonçe le siècle des Lumières.

Principales oeuvres :
  • Pensées sur la comète (1682),
  • Critique de l'histoire du calvinisme du P. Mainbourg (1683),
  • La France toute catholique sous le règne de Louis-Le-Grand (1685),
  • Commentaire philosophique sur ces paroles de Jésus-Christ : "Contrains-les d'entrer" (1688),
  • Dictionnaire historique et critique (1697).



Accueil    Biographies    Haut de page