La Toupie  >  Biographies   >  Vincent Auriol

"Toupinoscope", les biographies de la Toupie



Vincent Auriol


Homme politique français

1884 - 1966




Biographie de Vincent Auriol

Vincent Auriol, né à Revel, Haute-Garonne, est le fils d'un boulanger. Après avoir suivi des études de droit, il exerce le métier d'avocat à Toulouse et adhère à la SFIO.

Elu député en 1914, Vincent Auriol devient progressivement l'expert financier de la SFIO. Sous le Cartel des gauches, de 1924 à 1926, il préside la commission des Finances de la Chambre des députés. Pendant le Front Populaire, il est Ministre des Finances dans le gouvernement de Léon Blum.

Après la défaite de juin 1940, Vincent Auriol fait partie des quatre-vingts députés qui refusent les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. Arrêté en septembre 1940 par le gouvernement de Vichy, il est incarcéré, puis placé en résidence surveillée pour raisons de santé en août 1941. L'année suivante, il passe dans la clandestinité et entre dans la Résistance, puis rejoint Londres en 1943. En 1944, il est président de l'Assemblée consultative d'Alger.

Après la guerre, Vincent Auriol préside les Assemblées Constituantes de 1945 et 1946 avant de devenir le premier Président de la IVe République en 1947. Extrêmement populaire du fait de sa simplicité et de sa bonhomie, il favorise l'apparition d'une "troisième force" entre les gaullistes et les communistes, mais ne parvient pas à enrayer l'instabilité gouvernementale.

Ne souhaitant pas renouveler son mandat présidentiel, Vincent Auriol retourne à la vie civile en 1954. Il se montre, jusqu'à sa mort très critique face à la dérive présidentielle de la Ve République.


>>> Citations de Vincent Auriol


Accueil    Biographies    Haut de page