La Toupie  >   Toupliographie   >   Camus et sa critique libertaire de la violence

 "Toupliographie" 

La bibliographie de la Toupie

Camus et sa critique libertaire de la violence

Lou Marin

Editeur : Indigène, Montpellier

Collection : Ceux qui marchent contre le vent.

2010 - 24 pages - 3,10 euros*  -  ISBN-13 : 978-2911939730


Présentation de l'éditeur
Alors que l'écrivain le plus lu des Français fait l'objet de récupérations éhontées, tant de la part de Nicolas Sarkozy que des philosophes de Cour en passant par les publicistes tout terrain, il nous a paru essentiel de rappeler l'attachement viscéral, indémenti de Camus à ce qu'il appelait "le génie libertaire" - ce que nient ou minimisent tous ses biographes. Il lui doit d'avoir pu résoudre son horreur de la violence, sans jamais taire en lui le désir d'une révolution non sanglante, dans la lignée de la non-violence de Gandhi, au service de la vie aujourd'hui meurtrie par une société étatiste, industrielle. Plus que jamais brille la phrase de l'anarchiste russe Lazarévitch : "Nous sommes en présence d'un des rares écrivains qui n'acceptent pas de se laisser corrompre."

Lou Marin, issu du mouvement anarchiste non violent et anti-nucléaire allemand, a publié dès 1998, en Allemagne, Aux sources de la révolte, Albert Camus et l'anarchie. C'est à lui qu'on doit d'avoir exhumé et regroupé pour la première fois l'intégralité des textes libertaires de l'écrivain dans son ouvrage en français, Albert Camus et les libertaires (1948-1960), Egrégores éditions, septembre 2008.

Voir la biographie d'Albert Camus




(*) Le prix est indicatif. Il a été relevé à un instant donné et peut varier dans le temps ou selon les rééditions. A confirmer auprès de votre distributeur habituel.


Accueil     "Toupliographie"     Haut de page