La Toupie  >   Toupliographie   >   Faut-il un revenu universel ?

 "Toupliographie" 

La bibliographie de la Toupie

Faut-il un revenu universel ?

Les économistes atterrés et la Fondation Copernic

Coordonné par Jean-Marie Harribey et Christiane Marty

Editeur : Editions de l'Atelier, Paris

Livre de poche.

2017 - 143 pages - 10 euros*  -  ISBN-13 : 978-2708245334


Présentation de l'éditeur :

Le débat sur le revenu universel est omniprésent. Ses partisans partent du constat que les plus pauvres ne peuvent vivre décemment avec le niveau actuel des minima sociaux... pour en conclure qu'il conviendrait de donner un revenu identique à chaque personne, quel que soit son niveau de vie. Si le constat est juste, la proposition avancée ne contribue à résoudre ni le problème du chômage ni ceux de la pauvreté et des inégalités. Elle s'appuie sur l'idée fausse que le travail serait en voie de disparition, que les protections sociales seraient obsolètes et que nous serions condamnés à vivre dans une société de plus en plus "uberisée".

Ce livre pose des questions qui traversent la société, les partis politiques, les syndicats et les associations. Il propose une alternative au revenu universel basée sur la mise en place d'une garantie de revenu décent, qui ne laisse personne sur le bord de la route, ainsi que sur une transformation du système productif associée à une réduction du temps de travail afin d'assurer une transition sociale et écologique.

Cet ouvrage a été dirigé par Jean-Marie Harribey, membre des Économistes atterrés, et Christiane Marty, membre de la Fondation Copernic. Tous deux sont membres du conseil scientifique d'Attac.

Les Économistes atterrés se sont fixé pour tâche la critique radicale des politiques économiques néolibérales et la mise dans le débat public de propositions alternatives à l'austérité en France et en Europe. La Fondation Copernic regroupe des chercheurs et des militants engagés pour "remettre à l'endroit ce que le libéralisme a mis à l'envers", aux côtés des syndicats, partis et associations au sein des mouvements sociaux.


"Plutôt qu'un revenu universel, il importe donc de garantir effectivement à chacun un revenu suffisant pour vivre décemment, et de réduire le temps de travail pour mieux le partager. Un bon résumé des arguments "contre" pour les lecteurs novices sur le sujet."
Alternatives économiques - n°370 - juillet-août 2017


Définition de revenu universel




(*) Le prix est indicatif. Il a été relevé à un instant donné et peut varier dans le temps ou selon les rééditions. A confirmer auprès de votre distributeur habituel.


Accueil     "Toupliographie"     Haut de page