La Toupie  >   Toupliographie   >   Bien vivre et écosocialisme

 "Toupliographie" 

La bibliographie de la Toupie

Bien vivre et écosocialisme

Tania Vercoutère et Matthieu Le Quang

Editeur : Parangon, Lyon

Collection : La vie est à nous.

2013 - 181 pages - 15 euros*  -  ISBN-13 : 978-2841902361


Présentation de l'éditeur :

La crise actuelle n'est pas seulement une crise économique et sociale mais aussi une crise écologique, culturelle et, en dernière instance, de civilisation. Ces différentes crises sont imbriquées et il est impossible d'envisager les mêmes solutions que pour la crise économique de 1929 qui avait débouché sur la Seconde Guerre mondiale. Dans l'après-guerre et surtout la période des Trente glorieuses, la relance s'était faite par la consommation et la production de masse avec deux grands perdants : les pays du Sud et la nature. Les mouvements sociaux et certains secteurs de la gauche européenne se tournent de plus en plus vers l'Amérique latine afin de s'inspirer des résistances locales contre le néo-libéralisme sauvage dans lequel ces pays ont été plongés depuis les années 1980. Différents pays de cette région ont connu depuis la fin des années 1990 ce que l'on a appelé le "virage à gauche de l'Amérique latine". L'expérience vénézuélienne a été pendant longtemps suivie de près, jusqu'à l'arrivée au pouvoir d'Evo Morales en Bolivie en 2005 et un peu plus tard de Rafael Correa en Equateur en 2007. Ce sont les expériences constituantes de ces derniers pays qui ont marqué un tournant et notamment la reconnaissance par les nouvelles Constitutions d'un ensemble de concepts qui signifient clairement que des changements réels dans les rapports sociaux et les mentalités voient le jour dans ces deux sociétés : le sumak kawsay équatorien et le suma gamana bolivien, traduisibles en espagnol par buen vivir et en français par bien-vivre. La place accordée à la nature, que la Constitution équatorienne reconnaît comme sujet de droits, leur a valu d'être reconnues comme étant des Constitutions parmi les plus progressistes au niveau mondial d'autant plus qu'elles surgissent dans un contexte global où la crise écologique ne fait plus aucun doute.


Tania Vercoutère est sociologue franco-équatorienne et Matthieu Le Quang, chercheur en science politique à l'Institut des hautes études de Quito.




(*) Le prix est indicatif. Il a été relevé à un instant donné et peut varier dans le temps ou selon les rééditions. A confirmer auprès de votre distributeur habituel.


Accueil     "Toupliographie"     Haut de page