La Toupie  >   Toupliographie   >   André Gorz :

 "Toupliographie" 

La bibliographie de la Toupie

André Gorz :

pour une pensée de l'écosocialisme

Françoise Gollain et André Gorz

Editeur : Le passager clandestin, Paris

Collection : Les précurseurs de la décroissance.

2014 - 96 pages - 8 euros*  -  ISBN-13 : 978-2369350095


Présentation de l'éditeur :

Figure emblématique de l'écologie politique, André Gorz prôna, dès les années 1960, un humanisme "qui reconnaisse un lien organique entre les vivants, les écosystèmes, l'histoire et les sociétés". Il appelait de ses voeux une société où "travailler moins et consommer moins à condition de vivre autrement". Gorz fut l'un des premiers à s'interroger sur le contrôle et les fins de la production : que produit-on ? Comment ? Pour quel usage ? À quel prix ? Précurseur de la décroissance, il nous invite aussi à cesser de nous comporter en consommateurs irresponsables. À l'heure où les notions de "travail" et de "richesses" sont au coeur de la crise, ses propositions sont plus actuelles que jamais : distribution égale des ressources, réduction drastique du temps travaillé, revenu garanti à tous, réappropriation des savoir-faire, de la convivialité et de l'autonomie dans la définition des besoins...

À la gestion technocratique de l'environnement que nous promet le "développement durable", Gorz opposait un écosocialisme, alliant justice sociale et respect du milieu, et fondé sur l'idée de "décroissance productive" contre la "croissance destructrice" capitaliste qui anéantit notre planète." La promesse de Gorz, c'est un projet d'émancipation individuelle et collective et une invitation à sortir de la religion de l'économie et de la technoscience.

L'ouvrage offre à la fois une présentation très claire des concepts de Gorz par Françoise Gollain, et un accès direct à l'oeuvre de Gorz avec un ensemble de textes extraits de Adieux au prolétariat, Les chemins du paradis, Ecologica, L'immatériel, Misères du présent, richesse du possible.


Françoise Gollain est docteure en sociologie et enseignante à l'Open University au Royaume-Uni. Elle publie dans des revues (Entropia, Ecologie & Politique, la Revue du Mauss...), notamment autour de la pensée d'André Gorz.
Son dernier ouvrage, Une Critique du travail : Entre écologie et socialisme, est paru chez La Découverte en 2000.




(*) Le prix est indicatif. Il a été relevé à un instant donné et peut varier dans le temps ou selon les rééditions. A confirmer auprès de votre distributeur habituel.


Accueil     "Toupliographie"     Haut de page